© 2019, C. Faydit

Edition : BoD - Books on Demand GmbH,

12/14 rond-point des Champs-elysées, 75008 Paris

impression : BoD - Books on Demand GmbH, Norderstedt, Allemagne

ISBN : 978-2-3221-2910-2

Dépôt légal : janvier 2019

«L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la
haine conduit à la violence. Voilà l’équation.»

Avérroès. Philosophe/Théologien. 1126-1198

«Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire.
Ce n’est pas de subir la loi du mensonge triomphant. »

Jean Jaurès

SOMMAIRE

PREAMBULE

Attention, ce livre est dangereux car il vous engage…
Après cette lecture, vous ne pourrez plus dire que vous
ne saviez pas. L’auteur

Je n’aurais jamais envisagé l’opportunité, ni même avoir l’envie d’écrire un quelconque ouvrage de toute ma vie. Je n’ai aucun talent d’écrivain et si j’aime lire, la passion de l’écriture, quant à elle, n’a jamais eu le moindre impact dans mes pensées. Si donc j’en suis arrivé là aujourd’hui et que vous tenez entre vos mains ce livre qui n’aurait jamais dû voir le jour, c’est que ma motivation et mon besoin de partage ont tout balayé sur leur passage .

Des vérités fondamentales, sciemment dissimulées, doivent impérativement être révélées. De ce fait, l'écriture d’un tel document, au regard des menaces actuelles extrêmes qui nous guettent et de l’inertie maladive de l’homme, décrit une urgence absolue en même temps que le résultat de près de dix ans d’explorations de connaissances et de recherches, tous azimuts, en solitaire.

Ce livre est donc une sérieuse mise en garde autant qu'un coup de poing sur la table ! Réveillez-vous et sortez enfin de votre léthargie ! La vie n’est pas ce que vous imaginez mais EST ce que l’on vous a amené sournoisement à croire comme une fatalité et votre réalité immuable depuis de multiples générations. Nous avons été trompés, et sommes toujours trompés et manipulés par de puissantes organisations mystificatrices secrètes et financières se servant de politiciens majoritairement désinformés, soumis voir corrompus à qui nous avons remis, bien imprudemment et depuis fort longtemps, les clés de notre destin commun.

Ainsi, ce que vous vous apprêtez à lire n’est pas de la science-fiction pas plus qu' une énumération d’histoires absurdes sorties tout droit d’un cerveau dérangé. Je suis une personne stable, tout à fait saine d’esprit et dont l’ancien métier de contrôleur aérien militaire lui a permis, par exemple, la connaissance de certains faits liés à la visite d’objets volants extraterrestres dans notre environnement planétaire faisant ainsi de moi un convaincu par nature. Faire de l’investigation sérieuse dans quelque domaine que ce soit ne nécessite donc pas l’obligation de posséder le statut de journaliste spécialisé. Il suffit pour cela d’être motivé, opiniâtre et cohérent. Et je puis vous assurer que les moyens de recherche mis à notre disposition à l’heure actuelle, offrent véritablement à tout être humain animé de discernement, l'opportunité de pouvoir recouper des informations irréfutables afin d’en tirer quelques belles vérités insoupçonnées et subtilement "étouffées" par des élites de l’ombre très anciennes, actuelles et malheureusement futures si nous laissons faire les choses telles qu’elles souhaiteraient les voir perdurer !

Ces élites, dont vous avez peut-être entendu parler, sont habituellement associées aux Illuminatis et à la cabale, groupes occultes qui pourraient bien ne faire qu’une seule tête sous le contrôle absolu et impitoyable de la haute Franc-Maçonnerie mondiale totalement infiltrée depuis 1776. Dans la suite du texte, je me contenterai donc d’appliquer le terme «élites» afin de désigner cette organisation de l’ombre tentaculaire qui n’est en rien un fantasme, mais une réalité sordide dont le seul et unique objectif reste la prise d’un pouvoir mondial. Ils n’ont de loyauté envers aucune nations de la Terre et dirigent une conspiration obscure depuis la nuit des temps visant à empêcher la mise en œuvre du plan Divin de maîtrise de la création. Ils utilisent tous les mouvements et moyens subversifs afin de diviser les masses populaires en camps opposés sur les questions politiques, sociales, raciales, économiques, environnementales et religieuses en les poussant à se combattre et à se détruire. Par ce biais, ils comptent amener l’humanité à suivre ce processus d’auto-destruction jusqu’à l’élimination de toutes institutions politiques et spirituelles viables, libres et constructives.

La mise en place de ce pouvoir politique occulte et totalitaire inique pourrait être facilement bâti sur l’inertie de l’homme et sur son confort mental à se maintenir dans l’ignorance complète de sa véritable nature originelle et du monde réel qui l’entoure. Ce conditionnement mental a aussi été facilement accepté par nombre de personnalités de premier plan dans le monde qui se complaisent dans l’ignorance qu’ils servent eux-mêmes la cause de «l’ombre». Ils se sont tout bonnement vendus, par appât du pouvoir et du gain, à l’idée d’un super gouvernement mondial unique qui garantirait la paix et la sécurité économique mais sans jamais chercher à approfondir ce qui se cache derrière la sombre promotion de cette idéologie.

Ce qui va conditionner notre futur proche sera donc déterminé par votre volonté farouche de remise en question en tant qu’individu, ainsi que de ce système politique et économique mondial "truqué" dont l’objectif, de tous temps, n’a jamais été de fonctionner au bénéfice de l’être humain. De spectateur, il va être dans votre intérêt de devoir évoluer à brève échéance vers le rôle de véritable acteur de votre vie sous peine de devoir supporter, à très court terme, une existence emplie de bouleversements douloureux (qui ont déjà commencés) et pour certains inédits que vous ne saurez absolument pas vous expliquer. Ma plus grande joie serait ainsi de pouvoir ébranler votre lourd sommeil, de casser ce ronronnement sournois qui vous maintient en dehors de la difficile réalité de notre monde. Le temps de la «Théorie de la constatation» est aujourd’hui arrivé….

Maintenant, et en ce qui concerne ma «philosophie» politique et religieuse, je vous préciserai simplement que je n’ai aucune attache précise, ni pour l’une, ni pour l’autre. Je ne possède la carte d’aucun parti politique, ni syndicat, ni d’une quelconque organisation ou secte religieuse. Je reconnais même sincèrement n’avoir voté pour la première fois que très tard dans ma vie et je crois, tout aussi sincèrement, que je n’ai rien raté de déterminant…La politique telle qu’elle se présente depuis toujours et encore plus aujourd’hui, n’est pas LA solution à nos problèmes. Du côté de la religion, ma naissance et mon baptême ont fait de moi un catholique par tradition. On fait son catéchisme par obligation, on ingurgite la doctrine toute prête à l’emploi professée d’une manière infantilisant et dans le but non avoué de faire de nous de «bons Chrétiens ignorants». Par conséquent, et comme bon nombre de personnes, le côté religieux organisé des choses m’a toujours laissé de marbre. Incapable d’y trouver le moindre intérêt ou réconfort. En fait, la bible soulève plus de questions qu’elle ne donne de réponses sérieuses et tangibles, et en ce sens, la majorité des gens s’en sont détournés.

L’église a ainsi fait de moi un «Chrétien Athée» ou comme dirait magistralement un chanteur révolutionnaire trop tôt disparu, Daniel Balavoine : « Vos évangiles ont fait de moi un non croyant !»

On ne peut mieux résumer la situation qui est la mienne et celle d’une partie non négligeable de notre population actuelle. Et j’oserai dire que cela peut représenter avantageusement le point de départ sur lequel peut s’appuyer enfin une belle opportunité ; celle de nous orienter vers un nouveau regard bien plus sincère sur nous-mêmes, sur les origines de nos croyances et sur notre existence.

C’est un peu le préambule qui va introduire l’idée directrice du livre que vous tenez entre vos mains…. Mettre à bas les idées reçues, les fausses certitudes, dénoncer les manipulations, les dogmes et doctrines artificielles, les faux-semblant, le manque de courage et d’engagement sincère qui font que notre monde est en parfait déclin. Mais en même temps, que fait l’homme pour tenter d’apporter une solution véritable et réfléchie aux défis gigantesques qui «plombent» gravement l’humanité ? A peu près rien, mis à part regarder éternellement nos dirigeants politiques coller de fausses rustines afin de colmater des fuites qui finissent toujours par réapparaître à un endroit ou à un autre avec une ampleur toujours décuplée.

Les choses étant posées, qu’est-ce qui peut bien faire qu’un simple type comme moi prenne la peine de prendre un stylo, et, finalement dans quel but précis ? Et puis, me direz-vous, qu’a t-il de plus que nous ? Rien de plus, vous répondrai-je, sauf… un DECLIC !

Si vous saviez comme ce simple mot est magique et le nombre de portes qu’il peut entr’ouvrir…Ce déclic doit simplement savoir être reconnu comme un appel le moment venu. Il peut se présenter à n’importe quel instant de votre vie et sous n’importe quelle forme. Vous pouvez le saisir ou le laisser passer et restez le seul "maître" en la matière…

Votre tour sera vôtre, un jour ou l’autre, car chaque individu doit s’éveiller à son rythme mais aussi de milles façons différentes. Ce début d'éveil peut également se produire tout à fait naturellement et intuitivement chez certaines personnes par une connexion sincère entre leur partie humaine et leur partie «intérieure». C’est ce que l’on pourrait appeler «de très belles personnes» et qui sont forcément loin d’être la majorité d’entre-nous.

Et malheureusement, je n’en fait pas partie….

Je ne peux faire autrement que d’évoquer cette prise de décision instantanée qui fût mienne il y a maintenant quelques années et qui me projeta d’une manière irréversible vers une perspective d'ouverture et de recherche fondamentale de réponses et de vérités.

Comme je le disais précédemment, ce déclic ou prise de conscience peut se déclencher de bien des façons, mais le plus souvent cela se manifestera au travers d’un traumatisme ou d’une épreuve personnelle. Pour ma part, il s’est produit là où je ne l’attendais vraiment pas…. si tant est, que j’attendais quelque chose !

La mort de mon chien a été ce déclencheur. Certains en riront peut-être…Mais ce fut mon premier véritable deuil, une euthanasie à poser sur une maladie incurable. Un déchirement.

La perte d’un enfant m’aurait causé tout autant de désarroi. N’y voyez là aucune offense, les animaux sont aussi dignes d’intérêts que les humains, et à bien des égards…. plus «humains» que les humains eux-mêmes. On peut pour cela, s’appuyer sur une très belle déclaration de ce grand sage Hindou qu’était GHANDI et qui dit en substance : «La grandeur d’une Nation et son progrès moral peuvent être jugés sur la manière dont leurs animaux sont traités.»

Alors oui, aimer tous les animaux, aimer son animal de compagnie, c’est tout simplement respecter la vie et force est de constater que sur cette planète l’être humain, en partie, n’est pas à la hauteur d’une réelle compassion envers la souffrance animale dans son ensemble, ce qui le place d’emblée dans une position dégradée, un peu à l’image de notre monde d’aujourd’hui.

Un simple exemple. Comment peut-on encore accepter, de nos jours, le massacre d’un taureau dans l’arène sous prétexte de culture ancestrale…..barbare. Et toute cette populace jouissive à souhaits devant cette lente agonie alors que la majorité de ces mêmes individus possèdent un animal de compagnie qu’ils sont supposés aimer. Qu’ont-ils donc fait de leur humanité et de leur compassion ?

Chaque être de cette planète, face au deuil d’une personne proche ou d’un animal comme ce fut dans mon cas, sera mis tôt ou tard en présence d’une douleur et d’une problématique qu’il expérimentera brutalement sans avoir pris soin auparavant de l'étudier et l’évaluer en y mettant les mots et les pensées justes. Cette action permettrait de traverser ces difficultés avec un peu plus de sérénité et d’espoir. Oui mais voilà, sur cette question de la mort et comme sur tant d’autres on ne s’en préoccupe que lorsqu’il est déjà trop tard. Alors, on porte son deuil comme une croix en plomb avec une révolte sourde et terriblement destructrice. Personne à l'horizon afin de répondre à vos légitimes questions. Pas plus que la religion d’ailleurs, étant elle-même très peu crédible sur le sujet. De fait, l’immense majorité d’entre-nous se réfugie dans la fatalité, le silence, le désarroi intérieur, face à des réponses cruciales qu’il n’obtiendra jamais… SAUF, si l’individu lui-même ne se réveille enfin par le choix radical et courageux de reprendre les rennes sa vie et de partir vers l’inconnu dans une recherche légitime et vitale de connaissances. Connaissez-vous le plus grand danger auquel doit faire face l’humanité à l’heure d’aujourd’hui ?

Non pas les guerres, les maladies, la pollution, mais simplement l’IGNORANCE, une ignorance maladive et coupable qui traduit un sentiment de lâcheté face à des réponses que vous refusez de chercher par paresse et par peur d’égratigner votre petit confort personnel quotidien. Ainsi, du jour ou mon fidèle ami m’a quitté, ma douleur dans mon cas s’est transformée en une quête immédiate d’informations sur la survie de l’âme animale. Et, il faut bien reconnaître que sur ce thème, je partais déjà de très très loin….

Je n’imaginais pas un seul instant, jusqu’où allait me propulser cette frénésie, ce besoin et cette soif de savoir. C’est un peu comme si je faisais connaissance avec mon double et que celui-ci se libérait d’une chape de plomb vieille de milliers d’années. C’est un peu comme si cette «doublure» me disait : « Et bien, c’est pas trop tôt ! je commençais vraiment à désespérer ! merci d'avoir appuyé, enfin, sur le bon bouton !» Ce déclic enfin libéré est l’élément incontournable et précieux du démarrage sincère et irréversible d’une nouvelle façon d’être, d’un nouveau concept de pensées et d'un nouveau regard sur notre monde. C’est tout le mal que je souhaite vous communiquer pour, enfin, tenter de vous alléger de cette espèce de gangue héréditaire, de ce frein qui bloque et empoisonne l’évolution légitime de chaque être humain de cette planète.

Ce livre en est la motivation principale au travers des différents thèmes et chapitres «explosifs» qui le composent. Ces divers et importants chapitres abordés ici ont été étudiés en détail par des recherches personnelles et au travers d’une multitude d’ouvrages en tout autant d’auteurs de diverses nationalités spécialisés chacun dans leur propre domaine d’investigation. Ma volonté a été d’analyser, de synthétiser et de structurer la «substance vitale» de ces diverses lectures afin d’y révéler d’évidentes corrélations. L’ensemble faisant apparaître clairement le but logique ainsi que les pièges de notre existence, comme un puzzle, dont les pièces s’emboîtent parfaitement dés que l’on pose un regard lucide et honnête sur nous-mêmes et le monde dans lequel nous évoluons tous.

En ce sens, un chapitre ne peut vivre sans l’autre et, de fait, vous ne pourrez assimiler correctement le milieu ou la fin de l’ouvrage sans en avoir sincèrement intégré le début. Je les aborderai, chacun, de la façon la plus simple possible, avec l’empreinte de ce fil conducteur comme un témoignage à cœur ouvert sans besoin pour cela d’utiliser la prose d’un grand auteur que je ne suis pas. Je n’ai donc rien inventé ni élaboré à partir de quelques folles déductions personnelles que ce soit, je ne reste qu’un «transmetteur», lucide et avisé, d’informations capitales. Vous faire simplement bénéficier de mes connaissances personnelles acquises à l’aide d’enseignements majeurs est plus qu’un devoir ; c’est un engagement humain, librement consenti, avec l’intime conviction qu’il n’y a pas d’autre chemin possible pour l’éveil et la survie de l’homme que la mise en lumière de la vérité en toutes choses par l’apprentissage de la connaissance véritable universelle. Connaissances pleinement et «encore» librement disponibles de nos jours pour qui veut se donner seulement la peine de chercher sincèrement ces réponses.

Afin de bien synthétiser cela, je m'appuierai sur une déclaration de cet inventeur de génie du 20°siècle que fût Nikola Tesla et dont nous reparlerons à plusieurs reprises dans certains chapitres de cet ouvrage : "Les combats entre les individus, aussi bien qu'entre les gouvernements et les nations, sont l'invariable résultat de l'incompréhension dans l'interprétation la plus large de ces termes. Les malentendus sont toujours causés par l'incapacité à apprécier le point de vue d'autrui. Et cela est dû à l'ignorance de ceux qui sont concernés, pas seulement dans leur champs propre, mais dans leur domaine commun. Le danger d'un choc est aggravé par un sens plus ou moins prédominant de combativité, représenté par chaque être humain. Pour résister à cette tendance inhérente à la lutte, la meilleure manière est de dissiper l'ignorance des actes des autres par la propagation systématique de la connaissance générale. Avec cet objectif en vue, le plus important est de faciliter l'échange des pensées et des relations."

Tout a été écrit, beaucoup de choses ont été dévoilées depuis des dizaines et des dizaines d’années par des précurseurs et témoins éclairés qui, parfois, se sont mis eux-mêmes en danger y laissant souvent leur propre vie afin de divulguer cette connaissance et certains secrets dérangeants. Car certaines vérités déplaisent forcément à toutes les formes de pouvoirs qu’ils soient politiques, économiques ou religieux. Pouvoirs trop heureux d’avoir maintenu et de maintenir toujours l’homme dans l’esclavage de leur pensée unique, lui interdisant ainsi, la maîtrise de sa propre vie. Cet homme qui pensait être libre ne l’est qu’en apparence. Il s’imagine aussi tout savoir, inhibé par un ego dévastateur alimenté depuis des centaines d’années par une fausse idée de sa vie, de son histoire et de sa nature profonde. Et pourtant, vous êtes continuellement et cruellement conditionnés et formatés par tous les types de pouvoirs qui profitent de votre désintérêt quotidien sur des questions existentielles essentielles et même si vous tenez à le réfuter, vous ne ferez que continuer à vous mentir à vous-mêmes !

L’ ignorance est devenue un véritable fléau car l’homme se repose depuis toujours sur l’idée réconfortante selon laquelle son histoire se déroulerait comme un progrès continu avec des connaissances semblant s’accumuler naturellement vers un savoir collectif et individuel de plus en plus riche, précis et exact. Et pourtant, aujourd’hui, nous faisons face à ce paradoxe terrible qui est que dans notre quotidien hyper-connecté et soi-disant hyper-informé, l’ignorance et le désengagement gagnent chaque jour du terrain nous amenant inéluctablement vers une impasse mortelle.

Ainsi, mon rôle ne sera ni celui d’un gourou, ni d’un visionnaire, mais celui d’un simple transmetteur de connaissances, un peu comme un poteau indicateur sur lequel seront inscrites quelques pistes importantes dévoilées qu’il vous appartiendra d’approfondir par vous-mêmes si, toutefois, votre curiosité et votre bon sens vous y porte. Ne constatez-vous pas l’état catastrophique de notre monde ?

Ne vous dédouanez surtout pas car, même si nous sommes «bien aidés» en coulisse, nous en portons tous, tout de même, la coresponsabilité. Alors, il est plus que temps de faire un arrêt sur image et de se demander, en toute humilité, «qu’est-ce qui ne fonctionne pas?»

Je crois qu’il est temps maintenant d’entrer dans le vif du sujet.

Le seul fait d’avoir choisi cet ouvrage dénote chez le lecteur que vous êtes, une curiosité et surtout une ouverture d’esprit qui vous seront absolument nécessaires tout au long de votre lecture, tant les thèmes abordés ici seront majoritairement difficiles, tabous et continuellement ridiculisés dans nos sociétés matérialistes devenues hermétiques par peur de l’inconnu. Notre pseudo confort matériel et intellectuel, notre attachement au superflu, notre insouciance et notre manque de courage sont en train de nous tuer ; il vous faut réagir… et vite. Ne pensez plus et n’agissez plus comme des brebis que l’on mène à l’abattoir ! La majorité de vos «élites» vous mentent et ils continueront de vous mentir car ce sont eux les véritables conspirateurs contre l'humanité. Alors l’heure n’est plus à se plaindre sur votre avenir incertain pour vous et celui de vos enfants ; si vous voulez des réponses claires et croire en un avenir meilleur, sachez tout au moins «écouter» ce qui va suivre afin de poursuivre personnellement et lucidement vos propres investigations.

Cela en vaut vraiment la peine…croyez moi, il en va réellement de la sauvegarde de nos libertés....ainsi que de nos propres vies !

Cet ouvrage est relativement dense en matière d'informations, de témoignages et preuves diverses. Je l’ai voulu ainsi, afin d’insuffler à chaque chapitre une énergie forte et ferme teintée parfois d’un brin de pragmatisme nécessaire.

La vérité rend libre…. Cette liberté doit vous amener sur une nouvelle voie, car cette voie salvatrice existe depuis toujours puisqu'elle a été, de tous temps, imprimée en vous comme le souligne ce génie de la science, Nikola Tesla : "Il y a un savoir général et une vérité que l'homme a toujours possédé."

J’ai délibérément «pris le risque» de développer, dans les tous premiers chapitres de ce livre, un vecteur spirituel essentiel qui, je tiens à le préciser, ne devra en aucune façons être associé à une quelconque mouvance ou interprétation religieuse classique. Car avoir foi en un Créateur universel reste parfaitement indépendant d’une science théologique organisée mais relève davantage d’une véritable science humaine au sens propre du terme qui devra, elle, vous permettre de dépasser vos éternels blocages au regard de cette délicate mais fondamentale question. Vous découvrirez ainsi, dès le début de votre lecture, une approche de cette nouvelle mais authentique vision vous étant proposée, certes, comme un défi mais aussi et surtout comme «la pierre angulaire» sur laquelle reposera véritablement votre survie (vous constaterez par la suite que le mot n’est pas trop fort) et votre unique espoir de libération, de développement de vos pouvoirs personnels et d’orientation vitale vers un monde que «presque» tout individu souhaite ardemment voir évoluer vers le vrai, le beau et le meilleur.

A présent, attention au départ….en remontant dans un premier temps très très loin dans le passé de l'univers, là où se situe votre véritable lieu de naissance. Cela risque de secouer un peu au détour de cette page, mais au fait, n’êtes-vous pas là pour vous faire secouer une bonne fois pour toutes ?

CHAPITRE 1

DIEU et L’ORIGINE DE LA VIE

«Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, penser en termes d'énergie, de fréquence, d'information et de vibration.»

Nikola Tesla

«J’affirme que le sentiment religieux cosmique est le motif le plus puissant et le plus noble de la recherche scientifique.»

Albert Einstein

QUI est DIEU ?

Terme employé par l’homme depuis bien longtemps et qui lui inspire plutôt la crainte, l’inconnu, l’adoration, voir le rejet pur et simple. Si cela peut vous permettre de «dédramatiser» son image afin de le rendre plus abordable, vous êtes libres de le nommer La Source, votre Père, le Créateur, Le Grand Tout, Celui qui Est, voir même le BIG BOSS ! L’homme d’aujourd’hui a toujours un mal fou à intégrer ce que peut être l’infini de l’univers, car il se heurte obligatoirement à un côté matérialiste de son être qui, il faut bien le dire avec les mots appropriés, «Bug» sur le principe même de l’infini.

Qu’y a t-il après l’infini ? Et bien encore l’infini ! et «re Bug» !

Votre disque dur risque d’en prendre un «sacré» coup, c’est le cas de le dire. Mais alors, qu’est- ce que DIEU au regard de cet infini ?

Ainsi donc, et avant de vous jeter "la tête contre un mur", je vous demanderai humblement d’essayer de lâcher prise, un seul instant, et d’accepter simplement d’envisager DIEU, La Source, cette «conscience énergétique incommensurable», comme la réponse la plus logique et la plus cohérente au regard de la création de votre vie et de l’infini de l’univers. Elle n’est en aucune façon une réponse par désespoir ou de commodité mais une évidence «scientifique» qui doit s’imposer naturellement en vous, car, quoique vous en pensiez, vous ne saurez véritablement la remplacer…….....par rien d’autre.

Sauf que…ce n’est aucunement l’univers cosmique qui est infini, mais uniquement Dieu ! Comprenez bien qu'il s'agit simplement de la taille de cet univers matériel FINI, je le précise, qui nous dépasse complètement par son immensité. C’est à dire, des milliards d’années lumière ! Comprenez aussi que soutenir qu’il existe un tel monde matériel fini, dans lequel, de plus, nous serions seuls est parfaitement impossible à défendre et à concevoir scientifiquement.

De fait, cette finalité implique que c’est bien la Source, le Créateur qui, LUI SEUL, pourra englober LA TOTALITE de cet univers fini à l’intérieur de sa propre sphère de conscience Divine qui, ELLE, EST INFINIE…......car seule une conscience peut l’être !

Pour faire simple, nous vivons TOUS à l’intérieur d’une «bulle d’énergie intelligente phénoménale infinie» appelée…….DIEU…. ou le BIG BOSS........ c'est comme vous voulez.

Peut-être commencez-vous à «débugger» un peu plus sur cette notion d’infini relatif ! Oubliez la religion "organisée", absolument, définitivement, car c’est elle qui vous a trompée, détournée et séparée volontairement de votre Source et ainsi fait buter sur la vérité même du principe supérieur de la Création. Je sais, cela est déstabilisant et déroutant pour un non initié mais pourtant scientifiquement démontrable. Cela devrait vous rassurer et ainsi vous permettre d’apprécier plus justement et avec une plus grande ouverture d’esprit tout ce qui va suivre. Commençons par un simple exemple.

La science a pu établir le démarrage du processus de la création de l’univers au travers de ce que l’on appelle le BIG BANG. Ceci est un fait étudié et prouvé. Ainsi, d’un point de la taille d’une tête d’épingle, s’est projetée une puissance d’énergie phénoménale créant d’innombrables galaxies. Entre parenthèses, le laser le plus puissant du monde (Français) dont le nom est Apollon va devenir le pionnier de l’électrodynamique quantique et être en mesure, par exemple, d’explorer la «physique du vide». Cela consisterait à modifier le vide et à le matérialiser ; on utiliserait l’énergie puissante du laser en se focalisant sur de toutes petites dimensions pour fabriquer de la matière à partir de cette lumière. Ainsi comme le Dieu de la Genèse, ces chercheurs du CNRS et du CEA se verront capables de créer à partir de particules dites virtuelles (qui se créent et disparaissent en des temps extrêmement faibles) en forçant leur transformation en particules réelles ! Et cela avant dix ans….

Et pour ce qui est de cette démonstration, quel personnage le plus emblématique qui soit saurait apporter la touche finale pour mettre en avant cette réalité manifeste ? Je veux parler de Nikola Tesla, physicien, inventeur et homme de génie né en Croatie en 1856 et dont le trop grand savoir fut un danger, très tôt, pour les élites de ce monde qui étouffèrent et s’approprièrent certaines de ses plus belles inventions qu'il souhaitait offrir à toute l'humanité. Il déclara :

"Je voulais éclairer la planète toute entière. Il y a suffisamment d'électricité pour que l'on devienne un deuxième soleil."

Ils finirent par le discréditer. Il mourut à New-York seul et oublié de tous en 1943. Nous en reparlerons plus précisément à la fin de ce livre....Pour ceux qui ne le connaissent pas, sachez qu'il fût le père des technologies modernes dans bien des domaines de pointe :

- Inventeur de la radio ( brevet déposé avant Marconi )

- Inventeur du courant alternatif

- Inventeur du moteur électrique avec système de rotation des champs magnétiques.

- Mise au point des rayons X pour leur transformation en diagnostique médical et inventeur du Laser.

- Développeur des premières ampoules fluorescentes et créateur des premiers néons.

- Inventeur de la télécommande et du guidage à distance.

- Inventeur de la communication sans fil et découvreur de l'énergie libre illimitée !

On s'arrêtera là sans parler de plus de 300 brevets déposés !!

Si je me suis permis d'insister, en pleine démonstration spirituelle, sur ces aspects scientifiques très en avance pour cette époque, c'est uniquement afin que vous puissiez saisir et accepter à leur juste valeur les parallèles et corrélations stupéfiantes que Tesla a pu établir entre la science et la spiritualité. En effet, ce sont en grande partie ses fabuleuses découvertes scientifiques qui lui ont permises d'accéder à cette prise de conscience spirituelle. Car, après avoir compris l'énergie, il se rapprocha du Bouddhisme. Selon lui les principes Bouddhistes vont dans le sens de ses découvertes sur l'univers et l'énergie. Il reconnu d'ailleurs la singulière perfection de la vie et de cet univers. Voici ce qu'il rapporta à un journaliste du nom de John Smith lors d'un fascinant interview caché depuis 1899 et revenu à la surface assez récemment, sur sa connaissance de la naissance de l'univers :

"La matière a été créée par l'énergie éternelle et originelle que nous appelons tous la lumière. Elle éclaira, et apparurent des étoiles, les planètes, l'homme et tout ce qui est sur la terre et dans le cosmos. Cette matière est l'expression d'une infinité de formes de la lumière, car l'énergie est plus vieille qu'elle. D'après mon expérience et mes sentiments, l'univers n'a qu'une seule substance et une seule énergie suprême avec un nombre infini de manifestations vivantes. Personne ne peut les cacher, elles sont partout autour de nous, mais nous sommes aveugles et sourds quant à elles. Si nous nous lions émotionnellement à elles, elles nous intègrent."

Il poursuit à la suite d'une autre question du journaliste :

"Il y a quatre lois de la création. La première est que la source de toute cette intrigue semble si époustouflante que l'esprit ne peut pas la concevoir, ni les mesures mathématiques. Dans cette intrigue tout l'univers peut être contenu. La deuxième loi est la propagation de l'obscurité, qui est la véritable nature de la lumière, de l'inexplicable jusqu'à sa transformation en lumière. La troisième loi est la nécessité de la lumière à devenir de la matière composée de lumière.

La quatrième loi est; pas de début ni de fin; les trois lois précédentes sont perpétuellement actives et la Création est éternelle." Il poursuit "Tout est électricité . D'abord vint la lumière, une source sans fin à partir de laquelle provient les matériaux et qui est distribuée dans toutes les formes qui représentent l'univers et la Terre dans tous les aspects de la vie. L'univers est vivant dans toutes ses manifestations, comme un animal intellectuel. Les pierres sont des être pensants et sensibles, comme les plantes, les animaux et l'homme. Electricité je suis, ou si vous préférez, je suis l'électricité dans une forme humaine. Vous aussi Mr Smith êtes de l'électricité, mais vous ne l'avez pas réalisé. L'univers est spirituel et est bien plus moral que nous, car nous ne connaissons pas sa nature et comment être en harmonie dans nos vies à la lumière d'un tel concept. Je ne suis pas un scientifique, la science est peut-être la seule façon de découvrir des moyens de répondre à ces questions qui m'ont toujours hantées et qui font que mes jours et nuits ne sont que torrent de feu."

A la lecture des constatations de ce grand homme doté d'une intelligence supérieure très en avance sur son temps et j'oserai dire sur notre temps également, il ressort clairement que la création de notre univers ne peut en rien n' être que le fruit du hasard et qu' il s’agit obligatoirement d’une action «formidablement pensée» qui est aussi admise, aujourd'hui, par certains scientifiques dont Tesla lui-même disait : "Le jour où la science commencera à étudier les phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles précédents de son existence.".

De fait, et de ce constat qui n’est pas une pure invention de l’esprit humain, il faut bien reconnaître que seule une Source "hors normes" pouvait ainsi engendrer un tel exploit.

De grâce et je le répète, ôtez définitivement de vos cerveaux le syndrome maladif du "religieux" dans cette démonstration, même si la création du monde est forcément évoquée dans la Genèse, cela ne doit plus correspondre dans votre esprit à l’embrigadement dans une sphère de religion "sectaire" qui a déjà fait suffisamment de dégâts !

Il est absolument nécessaire et vital d’apprécier le Divin et la création autrement et avec ce nouveau et vrai regard «scientifique».

Dieu est donc parfaitement démontrable scientifiquement et je me permettrai d’ouvrir à ce titre une autre parenthèse importante, un peu avant la démonstration de la réalité extraterrestre qui verra le jour dans les prochains chapitres de cet ouvrage.

En effet, un peuple Galactique se faisant appelé «Ummites» animé des meilleures intentions, envoya sur Terre au début des années 50, un petit contingent «d’explorateurs» qui diffusa, par le biais de la voie postale, une multitude de lettres (environ 1400 pages) à différentes personnes de la planète, dans de multiples pays et dans lesquelles ils se sont attachés à expliquer du mieux possible, avec notre langage «primaire», leur histoire et leur propre évolution dans leur monde.

Le point fondamental qui nous intéresse plus particulièrement est leur démonstration hautement scientifique et déroutante de la réalité de Dieu tel qu’ils la perçoivent au travers d' une approche physique et mathématique poussée qui, aux dires de spécialistes et d’astrophysiciens reconnus ayant examinés les documents (dont l’astrophysicien Français Jean-Pierre Petit), ne peuvent être d’origine humaine dans leurs conceptions et leurs rédactions au regard de nos connaissances actuelles. Je conseille donc aux lecteurs à l’esprit suffisamment ouvert, de découvrir par le biais d'une littérature abondante les concernant, un voyage fascinant, certes compliqué par moment mais d’une richesse jamais égalée. C’est aussi en ce sens que je perçois plus facilement la personne athée, agnostique ou laïque comme le futur de l’humanité, car la religion "organisée" n’a pas eu d’emprise sur son mental et n’a pu y imprimer sa politique dogmatique inadaptée pour une véritable évolution de l’homme. Etant sans attache, elle serait à même de comprendre plus rapidement par son ouverture d’esprit d’être libre, l’authenticité et la sincérité de discours qui arriveront à sa conscience sans passer par le filtre d’une certaine censure intérieure.

En partant donc, de cette création voulue de l’univers qu’il vous est possible de considérer à présent comme potentiellement valide, (voyez comme je pèse mes mots….), il va être plus facile d’intégrer notre véritable nature comme un événement voulu, logique et parfaitement cohérent.

Pourquoi la création de l’univers ?

Il est temps d’aborder à présent une question somme toute incongrue au premier regard mais pourtant d' une extrême importance et déterminante en ce qui nous concerne. Pourquoi la création de l’univers ? Ecoutez bien ce qui suit car on ne pourrait mieux résumer et condenser la réponse: la forme humaine universelle est née afin d’incarner le pouvoir de Dieu et elle constitue donc l’unique véhicule du pouvoir DIVIN.

Quel est enfin le but d’un créateur suprême à partir de cette affirmation ? Dieu s’ennuyait-il au point de vouloir se distraire un peu en jouant avec son pouvoir illimité ? Cela peut faire sourire, car il y a peut-être un peu de ça mais surtout bien autre chose…

Concentrez vous bien sur ce qui va suivre car cette explication sera certainement une première pour vous, mais déterminante quant à la compréhension de tout - et j’insiste bien sur tout - ce qui va être développé par la suite. Cela n’est ni compliqué ni complexe mais juste d’une évidence déroutante…

Au commencement, il n’y avait donc que CE QUI EST (Dieu), cette «Sphère» unique de conscience purement Divine.

La seule chose que savait TOUT CE QUI EST, c’est qu’il n’y avait rien d’autre…car Il était TOUT, mais TOUT… SEUL.

Ainsi Il ne pouvait pas se connaître car il n’y avait que LUI et rien d’autre. Donc, en l’état et en l’absence de toutes choses, Dieu N’ETAIT PAS et donc….non satisfait.

Cette situation ou cette condition ne LUI suffisait pas car il ne pouvait connaître son absolue magnificence et sa gloire que de façon conceptuelle (état de fait) et non expérientielle.

Il lui fallait donc faire l’expérience de son SOI, afin de pouvoir «connaître», sentir et apprécier ce qu’était que d’être si grand et si magnifique. N’y voyez là aucune marque d’ego mal placé (Dieu n’en a jamais eu…) mais simplement la constatation de la perfection en TOUT, car quand on apprécie la création de l’univers et l’agencement parfait de tout ce qui le compose, on ne peut qu’adhérer à cette condition de magnificence totale. Vous en conviendrez aisément….Mais comment parvenir à cela sans savoir ce que représente, en substance, le terme «magnifique» qui reste forcément relatif, puisqu’IL n’avait aucun point de comparaison à l’extérieur de LUI étant donné qu’il n’y avait……rien d’autre.

Ce point ou cette référence n’existait tout simplement pas.

Alors Dieu choisit de se connaître par l’expérience et se divisa, en un seul et merveilleux instant à partir d’une énergie pure, (le BIG-BANG), en tout ce qui existe à présent : le visible et l’invisible, en plus clair, l’univers cosmique matériel et le spirituel.

De l’invisible ont alors aussi explosé, en un nombre incalculable, des unités d’énergies plus petites que Dieu que nous appellerons Esprits. Ses Divins enfants spirituels…NOUS si vous préférez

Ainsi Dieu ou TOUT CE QUI EST pouvait enfin voir sa grandeur et sa magnificence au travers de ses multiples parties de LUI (c'est à dire Nous) projetées à l’extérieur mais qu’IL englobait toujours puisqu’Il supporte tout l’ensemble, c’est à dire le visible et l’invisible ou CE QUI EST et CE QUI N’EST PAS, en clair,….la matière et le spirituel.

Pour résumer, Dieu fait l’expérience de LUI à travers NOUS, à l’aide de la création, afin de pouvoir connaître QUI IL EST de façon expérientielle. Il est donc l’expérience collective de NOUS TOUS dans l’univers ! NOUS, collectivement, sommes en train de créer cela. Nous le faisons individuellement à mesure que nous décidons qui nous sommes (ou qui nous choisissons d’être dans ce monde) et en faisons l’expérience dans la matière et, de fait, collectivement en tant que collectif de co-création sur notre propre planète en tant que race Terrienne. Ce qui implique que nous ne faisons qu' UN. Aimeriez-vous encore l'avis d'un grand scientifique sur cette question primordiale ? Mr Tesla..... c'est à vous :

"Bien que libres de penser et d'agir, nous sommes tous tenus ensemble, comme les étoiles dans le firmament avec des liens inséparables. Ces liens ne peuvent être vus mais nous pouvons les sentir . Le don de la force mentale vient de Dieu, Être divin, et si l'on concentre son esprit sur cette vérité, nous devenons accordés, comme un instrument, avec ce grand pouvoir. Si étonnants sont les faits dans cette connexion, qu'il semblerait que le Créateur lui-même avait conçu électriquement cette planète."

Il poursuit avec une autre déclaration : «Quand nous parlons de l'humain nous avons une conception de l'humanité dans son ensemble, avant d'appliquer des méthodes scientifiques pour comprendre son mouvement, nous devons l'accepter comme une réalité physique. Mais quelqu'un peut-il douter aujourd'hui du fait que tous les millions d'individus et tous les innombrables types et caractères constituent une unité ? Pendant des siècles, cette idée a été proclamée dans les plus répandus des enseignements de sagesse des religions, sans doute pas seulement comme un moyen d'assurer la paix et l'harmonie entre les hommes, mais comme une vérité profondément fondée. Le Bouddhiste l'exprime d'une manière, le Chrétien d'une autre, mais les deux disent la même chose : Nous sommes tous UN.

La science, elle aussi, reconnaît cette connexion entre les individus séparés, mais pas tout à fait dans le même sens, lorsqu'elle admet que les étoiles, les planètes et les Lunes d'une constellation sont un seul corps, et il ne fait aucun doute que ce sera confirmé expérimentalement dans les temps à venir, lorsque nos moyens et méthodes pour enquêter sur les états psychiques et autres phénomènes pourrons avoir été portés à une grande perfection.

Nous devons apprendre ces vérités en vue de guérir. Le remède est dans nos coeurs, et aussi dans le coeur de l'animal que nous appelons l'univers.»

Peut-être parviendrez-vous à présent et un peu plus facilement à changer quelque peu votre regard sur ces questions existentielles fondamentales avec l'aide de cet oeil scientifique supplémentaire et d'une intelligence hors normes ? Nous parviendrions alors, par ces quelques démonstrations "scientifico-spirituelles", à intégrer plus sereinement et positivement notre juste mais importante raison d’être dans ce monumental scénario Divin.

La création de l’homme. Sa mission

Cela implique que NOUS SOMMES TOUS DIVINS ! Vous l’avez compris à présent ? Oui, vous avez bien lu, ce n’est pas une erreur de frappe. Vous êtes comme tous les êtres humains de cette planète, des divinités pleines et entières ! Il y a tout de même pire comme nouvelle, non ? A mon avis, cela risque de vous faire passer une belle journée, car ce n’est pas tous les jours qu’un inconnu «vous cire les pompes» à ce point !

Trêve de plaisanteries, pour l’instant, même si le rire et la joie sont des ingrédients fondamentaux pour l’élévation de l’âme.....évidemment, puisque c’est Dieu qui a inventé l’humour !

Le Créateur est donc omniscient, omnipotent, perfection et amour et a donc créé l’univers et surtout l’homme à son image. La Bible dit ainsi une vérité au premier abord en désignant Dieu comme créateur de l’homme, à son image ou à sa ressemblance.

Que signifie réellement cette phrase et de quelle manière faut-il l’interpréter ? Tout d’abord, inutile de demander qui a formulé cette phrase. Elle est simplement écrite dans la Genèse (ancien testament) 1 : 26.27; ce qui est important, c’est le sens précis qui s’en dégage.

A ce titre, et il y a des milliers d’années, les érudits des classes religieuses de cette époque ont considéré que Dieu, étant esprit et sans corps charnel, la ressemblance à son image ne pouvait être que mentale et morale. Dieu créa ainsi l’homme de chair et lui insuffla une âme et un esprit lui donnant le pouvoir de raisonner ainsi que de choisir (notion importante de libre arbitre). De ce processus de ressemblance, il résulte que la morale Chrétienne qui nous a été inculquée depuis toujours est une morale de limitation ; imitation de Dieu, et imitation du CHRIST Jésus.

Malheureusement imiter n’est pas… ÊTRE !

Et de cette fracture est née et a été entretenue cette idée de dualité, c’est-à-dire avoir placé Dieu à l’extérieur de l’être humain. Cette erreur d’interprétation, mais surtout omission volontaire, est la cause d’une terrible souffrance et stagnation de l’homme ininterrompue jusqu’à aujourd’hui. Pour résumer, il est impératif de comprendre que le créateur a bien sûr «équipé» l’homme de chair, c’est à dire le «véhicule», d’une âme et d’un esprit, mais qu’il aurait été judicieux de préciser et d’insister sur le fait que cet esprit offert à l’homme était DIVIN, puisque issu de son Créateur comme il vous l’a été démontré. Cette divinité de l’homme implique donc chez lui de véritables pouvoirs de création et d’élévation. Ecoutons ce que rajouterai Mr Tesla à cette démonstration :

"La connaissance vient de l'espace et notre vision est sa version la plus parfaite. Nous avons deux yeux : le matériel et le spirituel. Le corps humain et son cerveau sont capables de contenir une quantité incroyable d'énergie : en moi se trouve la majorité de l'électricité. Et l'énergie qui est différente chez tout le monde est ce qui fait de nous le "je" humain ou l'âme. Tout le monde devrait considérer son corps comme un don inestimable de la part de l'UN, Celui qui aime pardessus tout, c'est une merveille artistique, d'une indescriptible beauté et d'un mystère au-delà de toute conception humaine, si délicat qu'un simple mot, un souffle, un regard, que dis-je, une pensée peut lui nuire."